Magali Baribeau-Marchand et Sara Létourneau


Magali Baribeau-Marchand, artiste en arts visuels, et Sara Létourneau, artiste multidisciplinaire, ont développé depuis 2015 une pratique en duo en sculpture et installation. Elles ont présenté leur travail notamment au Symposium d’art contemporain de Baie-Saint-Paul (prix du public), à la Foire d’art contemporain de Saint-Lambert, au centre d’artistes Langage Plus, au Centre Bang et à la Galerie l’Œuvre de l’Autre. Elles vivent et travaillent au Saguenay.

Leur pratique en duo explore la notion de fragilité des matières, du geste et de la mémoire. Elles créent des installations qui provoquent de surprenantes ramifications de sens dans lesquelles une nature vivante et une nature artificielle se côtoient. Elles réalisent des dispositifs qui portent à l’émerveillement et avec lesquels le spectateur est invité à interagir.

Les pupitres, Art souterrain, Montréal, 2018

Installation de quatre pupitres interactifs dans le hall du Palais des congrès de Montréal.

002
005
003b


Natures mortes et courtepointes, Galerie d’art la Corniche, Chicoutimi, 2017

Exposition d’œuvres récentes.

22538935 10154717699111230 5771993430277561895 O
22539026 10154715688571230 8248505651797373009 O 1
Cimetiere Vert 13x10

Participation au 35e Symposium international d’art contemporain de Baie-Saint-Paul, 2017
Passé au présent, commissaire Marie Perreault

Nous avons visité tous les cimetières de Charlevoix afin de faire la cueillette de fleurs de tissu artificielles, envolées au vent, et créé devant les visiteurs plusieurs courtepointes rendant ainsi hommage aux disparus, au territoire et à la trace du passage. Nous en avons réalisé une quinzaine. Nous avons aussi, en plus d'avoir fait pousser un micro-territoire planté de blé, interpellé les visiteurs pour leur contribution à notre œuvre La mélodie des disparus. Pour cette pièce, nous invitions les gens à écrire à l'encre le nom d'une personne chère maintenant décédée, nous transposions chaque lettre du prénom en une note de musique (à l'aide d'une table de correspondance des lettres de l'alphabet, une partition vierge et un poinçon). Puis, en insérant la partition trouée dans le mécanisme d'une boîte à musique, les gens pouvaient tourner eux-mêmes la manivelle et entendre la mélodie du prénom.

01 Copie
02 Copie
03 Copie
04 Copie
05 Copie
06 Copie
07 Copie
08
Boite

Résidence/exposition Natures mortes et autres récits suspendus
Galerie d’art du Cégep de Jonquière, 2017

Résidence de création devant public, suivie d'une exposition évolutive, vivante, pour un peu de verdure dans la saison morte. Réalisation de courtepointes fabriquées à partir de fleurs artificielles de cimetières (envolées au vent, soumises aux intempéries), en réalisant un motif spécifique pour chaque cimetière visité.

01 2017
02 2017
16715996 10154099754916230 1354712957028757881 O
16807595 10154099755006230 1663633217263868482 N
20170227 082345
20170227 082352
20170227 082834
20170227 082959
20170227 083059

CONVENTION COLLECTIVE, Centre Bang, Chicoutimi, 2016

Exposition collective réunissant aussi les œuvres de Paolo Almario, Julien Boily, Carl Bouchard, Sonia Boudreau, Patrice Duchesne, Cindy Dumais, Laurie Girard, François-Mathieu Hotte, Martin Lavertu, Simon-Pier Lemelin, Charlie Lescault, Sara Létourneau, Magali Baribeau-Marchand, Nicolas Lévesque, Bruno Marceau, Pascal Picard, Nélanne Racine, Stéfanie Requin Tremblay, Mathieu Tardif, Mariane Tremblay et Mathieu Valade.

13710487 1165456493484596 7234395388648550196 O
Banniere Table Ronde 1
Table Ronde Prog

Foire d’art contemporain de Saint-Lambert, 2016

Participation à la FAC de Saint-Lambert. Mention Prix du public.

14589909 736687246469636 2841947707408919976 O
14700812 736688439802850 8594252812502164759 O
14711650 736686909803003 700351612511262480 O
FAC1
FAC2
FAC2016mdiationC001 11 Of 33

Poussières et pixels, Langage Plus, Alma, 2016

Exposition collective, installation évolutive en vitrine.

14390642 1093077760782523 6405950669206495161 N
IMG 1553
IMG 1555
IMG 1559
IMG 1577.CR2
IMG 1581

Natures Mortes et autres manifestations de la vie et de l'artifice, Galerie L'Œuvre de l'Autre, Chicoutimi, 2016

Résidence de création de deux semaines devant public, suivie d'une exposition évolutive. Réalisation d’une grande courtepointe fabriquée à partir de fleurs artificielles de cimetières (envolées au vent, soumises aux intempéries). Cueillis dans les forêts adjacentes aux lieux de culte, ces vestiges commémoratifs, envolés ou jetés, sont effeuillés et transformés en une courtepointe, dernier hommage à ces offrandes fanées et à la trace d’un passage.

Dans cette exposition, nous abordons le cycle, le vestige, la relique, la perte et le savoir-faire artisanal par accumulation, poésie, détournement et étalage, dans des jardins latents où se côtoient le naturel et l’artificiel et où la rencontre du minutieux et du brut provoque de surprenantes ramifications de sens.

01 2016
02 2016
03 2016
04 2016
05 2016
06 2016
07 2016
08 2016
09 2016
10 2016
11 2016
12 2016
13 2016
14 2016
15 2016